Un poème, une playlist #3 : du côté de chez Saturne

Paul Verlaine, « Vœu », Poèmes saturniens, A. Lemerre, 1866 Ah ! les oaristys ! les premières maîtresses !L’or des cheveux, l’azur des yeux, la fleur des chairs,Et puis, parmi l’odeur des corps jeunes et chers,La spontanéité craintive des caresses ! Sont-elles assez loin toutes ces allégressesEt toutes ces candeurs ! Hélas ! toutes deversLe printemps des regrets

Un poème, une playlist #2 : « coeur où l’on est chez soi »

Pablo Neruda, « Je me souviens de toi telle que tu étais en ce dernier automne… », Vingt poèmes d’amour et une chanson désespérée, Poème 6, trad. Claude Couffon et Christian Rinderknecht, « Poésies », Gallimard, 1998 Version originale : Veinte poemas de amor y una canción desesperada, Editorial Nascimento, 1924 Te recuerdo como

Un poème, une playlist #1 : étreintes automnales

Pablo Neruda, « Ne sois pas un seul jour loin de moi… », sonnet 45, La Centaine d’amour, trad. Jean Marcenac et André Bonhomme, « Poésies », Gallimard, 1995 Version originale : copyright Herederos de Pablo Neruda, 1959 No estés lejos de mí un solo día, porque cómo,porque, no sé decirlo, es largo el

Netflix and Chill, saison 2 : the black edition

Vous connaissez déjà la chanson donc on ira droit au but : en attendant que la France consacre un moment à l’Histoire des personnes noires sur son territoire et sur les territoires qu’elle a colonisés, en attendant qu’elle réfléchisse au racisme systémique et endémique conduisant à des sursauts superficiels quinquennaux,

Netflix and Chill, saison 1

Il fait froid et il fait gris. La période la plus désagréable de l’hiver s’installe et la méchanceté du monde se fait encore plus cruelle. L’une des seules perspectives positives dans cette atmosphère entre chien et loup, pour celles et ceux qui ont ce privilège, est de se laisser aller

Créez un site ou un blog sur WordPress.com